La SNCB en province de Luxembourg… Ne ratons pas le train de la contestation…

Depuis quelques semaines maintenant, nombreuses sont les personnes à m’avoir contacté au sujet du plan d’investissement 2013-2025 de la SNCB, qui est désastreux pour nos régions rurales…

Dans ce plan, INFRABEL, le gestionnaire du réseau de la SNCB, a créé trois catégories de lignes ferroviaires : A, B et C.

Pour l’entretien des lignes A, rien ne change. Pour les lignes B, l’entretien est maintenu, mais à moyen terme. Enfin, pour les lignes C, plus aucun entretien ne se fera dans les prochaines années, ce qui signifie une fermeture de ces lignes qui deviendront rapidement inexploitables…

Dans notre région, les lignes 42 « Rivage-Gouvy » et 43 « Angleur-Marloie » sont directement concernées et versées en catégorie « C » !

Ce plan est inadmissible pour l’ensemble de notre région rurale et les nombreux usagers qui utilisent ces lignes pour se rendre notamment au travail ou à l’école en région liégeoise.

Vanessa MATZ, Sénatrice cdH et administratrice au sein des instances de la SNCB, a voté contre ce plan. Elle en est une des seules ! Elle a ensuite déposé une proposition de résolution au Sénat pour réaffirmer son mécontentement par rapport à ce projet.

A l’heure où la mobilité doit être renforcée en milieu rural, où nous devons trouver des alternatives à la voiture ou encore développer les investissements en matière de mobilité douce, ce signal que la SNCB donne au public en est aux antipodes…

N’hésitez donc pas à rejoindre le mouvement et à signer les pétitions en ligne …

Les commentaires sont fermés.